Actualités

Zoom sur la majeure Cuir

petitformat
petitformat

Les majeures de l’ITECH se présentent (1/4)

La spécialité « Cuir, chaussure, maroquinerie » à l’ITECH 

Agnès Thomasset – Référent Cuir- ITECH Lyon

« Nul doute que chacun trouvera sa place dans la filière, le cuir est une matière passionnante ! C’est cette passion que les enseignants de la spécialité cherchent à transmettre chaque jour : Laetitia Moulin et Franck Diaz s’associent à moi dans cette mission »

En 1899, à la demande des industriels du secteur, voyait le jour l’Ecole Française de Tannerie. L’ITECH en est la descendante directe et fêtera donc cette année 120 ans de formation cuir! Aujourd’hui encore, grâce au soutien des professionnels de la branche, l’école forme des jeunes aux métiers du cuir.

Le cuir est un matériau naturel issu d’une peau animale, c’est le co-produit de notre industrie alimentaire. La consommation de viande est en nette progression depuis plusieurs dizaines d’années en raison de la progression de la population mondiale et de son enrichissement.

L’industrie du cuir a donc également suivit une progression importante. En France, elle est soutenue par nos grandes marques de Luxe dont les produits de maroquinerie font référence au niveau mondial. Ces mêmes maisons sont les partenaires privilégiées de l’ITECH, par le biais des recrutements d’étudiants, de projets de recherches menés par nos élèves ou par nos enseignants-chercheurs.

Notre enseignement couvre l’ensemble de la chimie et des procédés de la peau issue de l’abattoir au cuir fini utilisable en maroquinerie/chaussure/automobile…

Les différentes matières premières (bovins, ovins, caprins, exotiques…) sont étudiées dans leurs spécificités. Les étudiants ont également une approche de la biochimie de la peau et notamment du collagène, ce bio-polymère constituant le cuir.

Le process de fabrication est divisé en grandes étapes, chacune ayant un rôle spécifique et mettant en œuvre des réactions chimiques et mécaniques parfois très complexes.

cuir

Ces opérations sont donc détaillées de manière théorique mais également mises en pratique par les étudiants sur une plateforme dédiée. La plateforme est une « mini » tannerie permettant de reproduire en « miniature » tout le process industriel.

L’enseignement de la colorimétrie fait partie également de la spécialité, c’est une compétence transverse importante pour toutes les majeurs de l’école. La couleur reste un élément essentiel des produits destinés à la mode.

L’enseignement de la maroquinerie et de la chaussure est dispensé par le CTC (Centre Technique du Cuir). L’objectif est de comprendre la théorie de construction des produits, les process, les méthodes et la qualité associés à ces métiers. Une partie pratique complète l’enseignement théorique.

Cet enseignement, orienté vers la matière et sa transformation, ouvre les portes de nombreuses entreprises, dont certaines prestigieuses, à nos jeunes ingénieurs. Une partie d’entre eux partira en tannerie/mégisserie, au cœur de la matière, une autre partie s’orientera plutôt vers la maroquinerie, en atelier ou en conception de produits.

Nul doute que chacun trouvera sa place dans la filière, le cuir est une matière passionnante ! C’est cette passion que les enseignants de la spécialité cherchent à transmettre chaque jour : Laetitia Moulin et Franck Diaz s’associent à moi dans cette mission.

Outre l’enseignement initial, l’ITECH dispense un enseignement « sur-mesure » de tout ou partie du programme cuir auprès des industriels qui en font la demande sous forme de formation continue.

Sur la base de cette expertise et de ses équipements, l’ITECH propose également aux entreprises un accompagnement sur leurs projets techniques : prestations de conseil, études, essais, analyses, … .

Agnès Thomasset  Référent Cuir- ITECH Lyon

Personnellement, j’ai rejoint l’ITECH en aout 2018, 18 ans après l’avoir quittée, diplôme en poche… J’ai eu un parcours industriel varié, de la formulation au textile, puis au cuir. Pour moi, l’ITECH est l’école de la matière dans toute sa diversité et richesse. Ainsi, c’est avec enthousiasme et fierté que je me mets aujourd’hui au service de la formation et de la recherche au sein du département cuir.